Sortir de l'histoire officielle

     



Sergueï Essénine - La ravine

Henri David Thoreau - Walden

https://lemotetlereste.com/litteratures/waldenpoch...

Onfray et Tesson autour de Thoreau



Une autre édition avec une préface de Michel Onfray
https://editions.flammarion.com/Catalogue/collection-bilingue-aubier/walden-ou-la-vie-dans-les-bois


http://www.le-passeur-editeur.com/les-livres/essai...

Mais Onfray s'éparpille.
Son égo prend le dessus.
Il devrait passer à la pratique, cultiver son jardin, ou pourquoi pas, mettre en place la démocratie dans sa commune, au moins lancer des idées pour trouver une issue à cette organisation favorable à l'état corrompu.

Sergueï Essénine - La ravine

http://www.heros-limite.com/livres/la-ravine


Un avis https://cecile.ch-baudry.com/2013/01/29/la-ravine-de-serguei-essenine/

De http://www.librairie-ptyx.be/la-ravine-de-serguei-...
«Écrit à tout juste 18 ans, La Ravine est un roman remarquable où la terre tient un rôle aussi important que les hommes qui la travaillent avec acharnement. La nature est sauvage, dense, les coutumes à tel point établies qu’elles imprègnent les vies de chacun – parfois de façon douloureuse. Dans cette atmosphère paysanne d’isbas et de forêts de bouleaux, des amitiés et des amours se nouent, des rencontres se font, des vies se brisent. La boisson coule et l’entraide est toujours présente.
Les phrases, courtes, descriptives, confèrent à ce texte une force poétique intense.
Publié en 1916 dans une revue de Petrograd, La Ravine a été traduit en français et publié par les éditions Harpo & pour la première fois en 2008.»

De https://catalogue-bm.nantes.fr/
«A la fois poème par sa langue, opéra par sa construction, cette œuvre est un hapax par sa forme, publié pour la première fois en 1916 dans une revue de Pétrograd. La Ravine est un village près de Riazan, c'est aussi une métaphore du monde peuplé d'êtres complexes aux exigences essentielles.»